Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Informatique et télecoms

La fusion SFR-Numericable perturbe le plan de déploiement de la fibre optique

5 Novembre 2014 , Rédigé par Informatelecom Publié dans #FTTH, #FIBRE, #NUMERICABLE, #SFR

Le rachat de SFR pourrait changer la donne dans les contrats de cofinancement de la fibre avec Orange . Numericable n’a pas intérêt à déployer la fibre là où il dispose déjà du câble.

C’est l’un des grands enjeux du rapprochement entre SFR et Numericable. L’aménagement numérique du territoire peut-il être mis en danger par le rachat du premier par le second ? L’Autorité de la concurrence s’est posé la question lors de l’analyse qu’elle a faite ces derniers mois de la transaction. La réponse fait même partie des conditions accompagnant l’autorisation que le gendarme de la concurrence a donnée à Numericable la semaine dernière.

Le cadre du plan France très haut débit, destiné à couvrir la France d’ici à 2022 (qui a succédé en 2013 au programme national très haut débit de 2010), prévoit que l’investissement dans les réseaux en fibre optique dans certaines régions soit cofinancé par les opérateurs télécoms. Fin 2011, SFR et Orange se sont ainsi mis d’accord pour se partager le travail et déployer de façon intelligente le FTTH (fibre optique) dans les zones moyennement denses (environ 3.000 communes et 10 millions de foyers) afin d’éviter les doublons. Une fois l’infrastructure déployée et le service disponible, chaque opérateur est censé ouvrir le réseau à son concurrent.

Le rachat de SFR par Numericable change néanmoins la donne. Dans les zones attribuées à SFR, celui-ci pourrait en effet être tenté de privilégier l’infrastructure câble de son nouveau propriétaire là où celle-ci sera déjà présente. Car le câble permet aussi de faire du très haut débit (supérieur à 30 Mbps). Au total, il y aurait déjà 600.000 prises câble dans les régions où l’ex-filiale de Vivendi devait déployer de la fibre. Numericable n’a donc pas intérêt à investir dans la fibre dans ces territoires, s’il ne veut pas se retrouver avec deux infrastructures parallèles. Le retrait du cofinancement de SFR pourrait s'élever à plusieurs centaines de millions d’euros.

Patrick Drahi, le président d’Altice, maison mère de Numericable, propose une solution : en lieu et place de la fibre qu’aurait dû déployer SFR dans ces territoires, pourquoi ne pas plutôt couvrir les zones les plus reculées, c’est-à-dire celles où rien n’est aujourd’hui prévu ? La proposition a de quoi séduire les pouvoirs publics, qui rêvent d’offrir le très haut débit à 100 % des Français. Cela permettrait en outre à Numericable-SFR de préempter de nouvelles zones.

Bataille pour le très haut débit

Orange et SFR vont donc se remettre à la table des discussions dès le « closing » de la fusion Numericable-SFR, qui sera prononcé le 27 novembre. En attendant, le nouvel ensemble s’est engagé « à ne pas s’opposer au déploiement de la fibre par Orange dans les zones antérieurement réservées à SFR  ». Cela permet à Orange de ne pas être contraint par Numericable dans le déploiement de son réseau en fibre optique. Mais cela représente un coût supplémentaire pour Orange, alors que l’opérateur historique a déjà prévu d’investir 2,5 milliards sur cinq ans dans la fibre.

Quoi qu’il en soit, il semble que ce dernier soit de toute façon condamné à mettre plus d’argent sur la table. Demain, les Français devront trancher entre le câble et la fibre pour avoir accès au très haut débit. Orange, le leader des télécoms, a donc tout intérêt à déployer rapidement sa fibre pour ne pas laisser Numericable-SFR gagner trop de parts de marché. Celui-ci a déjà une belle longueur d’avance, avec 6 millions de foyers devant être raccordés à son réseau très haut débit à la fin de l’année et 12 millions en 2017.

Pour Orange, il n’y a donc pas de temps à perdre. D’après nos informations, l'opérateur vient d’envoyer un courrier au gouvernement lui signifiant son intention d’accélérer sur le déploiement du FTTH. La bataille du très haut débit est bel et bien engagée

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :