Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Informatique et télecoms

Cyber-sécurité « L’arnaque au Président » continue de prospérer

8 Avril 2016 , Rédigé par Informatelecom Publié dans #arnaque au Président, #Cyber-sécurité

Cyber-sécurité « L’arnaque au Président » continue de prospérer

Selon un rapport du FBI, « l’arnaque au Président », aurait coûté 2,3 milliards de dollars entre octobre 2013 et février 2016. Plus de 17000 victimes se seraient signalées et le nombre a progressé de 270% depuis janvier 2015.

On pourrait croire que la médiatisation de ces affaires déjà anciennes aurait suscité plus de méfiance et de mobilisation de la part des entreprises. Il semble qu’il n’en soit rien selon des informations publiées voici quelques jours par l’antenne du FBI sise à Phoenix (Arizona). Connue en français sous les noms « arnaque au président », « escroquerie au président », cette technique de vol consiste à a se faire passer pour le dirigeant de l’entreprise et envoyer des messages électroniques sous cette pseudo-identité pour demander que des sommes soient versées sur différents comptes. Si on peut comprendre que des PME soient victimes de ce genre d’arnaques, on comprend moins bien comment de grands groupes puissent autoriser des virements de plusieurs millions voire plusieurs dizaines de millions de dollars sans que plusieurs vérifications ne soient effectuées.

17 000 victimes signalées et combien de non déclarées ?

Les chiffre cités par le FBI – 17 642 cas signalés pour un montant estimé à 2,3 milliards de dollars – couvre l’ensemble des Etats américains ainsi que 79 pays du globe. Le bureau fédéral estime que le montant moyen dérobé se situe dans une fourchette située entre 25 et 75 000 dollars mais certaines arnaques ont atteint des montants astronomiques. Mattel aurait ainsi perdu 3 millions en 2015, 46,7 millions pour Ubiquiti, 17,2 millions pour The Scoular. Une entreprise autrichienne, FACC, aurait perdu 50 millions d’euros dans une attaque de ce type au moins de janvier dernier. Le plus inquiétant est que ce chiffre est sans doute une valeur minimale dans la mesure où il est très possible que bon nombre de sociétés ne se vantent pas d’avoir été les victimes d’une arnaque de ce type.

Lire la suite

Partager cet article

Repost 0