Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Informatique et télecoms

Orange n’est pas prêt à signer avec SFR Sport

19 Septembre 2016 , Rédigé par Informatelecom Publié dans #SFR

Orange n’est pas prêt à signer avec SFR Sport

Stéphane Richard, le patron d’Orange, explique que ses abonnés peuvent très bien se passer de la Premier League, diffusée par la chaîne sportive.

Un peu plus d'un mois après son lancement, la nouvelle chaîne SFR Sport, n'est toujours pas reprise par les autres opérateurs télécoms (Orange, Free, Bouygues Télécom), ni par CanalSat alors qu' elle en avait émis le souhait . Orange, notamment, ne semble pas très enclin à la proposer à ses abonnés. « On n'est pas parti pour signer avec SFR Sport », racontait ainsi Stéphane Richard à quelques journalistes vendredi. « On attend de voir la qualité du contenu de la chaîne », faisait valoir de son côté Fabienne Dulac, la patronne d'Orange France.

SFR Sport diffuse essentiellement la Premier League. Le championnat anglais est son produit d'appel. Mais pour Stéphane Richard, ce n'est pas suffisant. « La Premier League, on peut vivre sans. Il n'y a pas beaucoup de clients qui vont aller chez SFR pour la Premier League, je vois bien ce qui se passe sur le marché », explique-t-il.

Début septembre, Alain Weill, le patron des médias d'Altice, maison-mère de SFR, jugeait pourtant « très encourageants », les « premiers résultats » de SFR Sport. « Les magasins SFR se remplissent, les abonnés sont satisfaits », assurait-il. Ceux des opérateurs concurrents, en revanche, le sont moins. Une pétition sur la plate-forme Change.org, pour ouvrir l'accès à la Premier League à tous les opérateurs internet en France, a recueilli 243 soutiens .

Trop cher

Au lancement de SFR Sport, les autres « telcos », Free et Bouygues Telecom, s'étaient montrés extrêmement réservés sur la possibilité de proposer à leurs abonnés une chaîne portant la marque d'un concurrent : SFR. « Si on ne la reprend pas, c'est surtout en raison d'un problème de qualité, indique à ce sujet Stéphane Richard. « Ce n'est pas forcement un problème de marque. La marque SFR est assez abîmée », juge-t-il. Avant de se reprendre : « on n'en a pas un besoin absolu de la Premier League, sans dénigrer le copain (Patrick Drahi, propriétaire de SFR, NDLR). »

Et d'enchaîner : « la distribuer c'est une chose, mais la pousser vers nos abonnés c'en est une autre. Et ça, on ne le fera pas, si on la reprend on freinera les actions commerciales. » C'est ce qui se passe pour OCS, les chaînes cinéma d'Orange. Celles-ci sont reprises par tous, Free, Bouygues Telecom, CanalSat et SFR, mais personne n'en fait la promotion, sauf CanalSat qui n'est pas, en réalité, un concurrent direct d'Orange, contrairement aux trois autres. Au passage, le patron d'Orange précise que SFR demande aussi un prix trop élevé aux opérateurs télécoms, pour qu'ils puissent reprendre la chaîne dans leurs bouquets.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :