Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Informatique et télecoms

Sigfox accelération de ses déploiements

19 Novembre 2016 , Rédigé par Informatelecom

Lire la suite

Les drones, une arme pour les terroristes

14 Novembre 2016 , Rédigé par Informatelecom

Lire la suite

La technologie au service de la lutte contre le diabète

14 Novembre 2016 , Rédigé par Informatelecom

Lire la suite

SFR: Casse les prix de la fibre

11 Novembre 2016 , Rédigé par Informatelecom Publié dans #SFR

Lire la suite

Yahoo! lève peu à peu le voile sur le « hack du siècle »

10 Novembre 2016 , Rédigé par Informatelecom

yahoo

Le groupe américain donne plus de détails sur cette cyberattaque sans précédent. L’incertitude demeure sur le projet de rachat par Verizon.

Les contours du « hack du siècle » se précisent. Mais très progressivement. Un mois et demi après avoir annoncé que plus de 500 millions de comptes de ses utilisateurs avaient été piratés,
Yahoo! vient de donner davantage de détails sur cette cyberattaque sans précédent, dans son rapport trimestriel remis mercredi à la Securities and Exchange Commission (SEC), le gendarme boursier américain.
S'appuyant sur les investigations qu'il a menées ces dernières semaines, le groupe soutient que les auteurs de ce piratage ont « créé des cookies (des bouts de code qui s'installent sur un ordinateur et permettent de tracer la navigation sur Internet, NDLR) qui pourraient avoir permis aux hackers de contourner le mot de passe pour accéder à certains comptes d'utilisateurs ou informations sur les comptes ».
Continuant de soutenir que cette cyber-attaque a été l'oeuvre de hackers « parrainés par un Etat », l'ex-fleuron du Web laisse aussi entendre que certains de ses salariés étaient au courant de l'intrusion, juste après que celle-ci s'est déroulée, à la fin de l'année 2014, sans préciser si des membres de la direction l'étaient aussi. Pour mémoire, le hack n'a été reconnu officiellement par Yahoo! qu'en septembre dernier, alors que la patronne du groupe Marissa Mayer en aurait été informée dès juillet 2016, croit savoir le « New York Times ». Pour l'heure, 23 actions de groupe ont été intentées contre Yahoo ! dans cette affaire.

Quid du rachat par Verizon ?

En creux, les interrogations sur le rachat des activités Internet de Yahoo! par Verizon , pour 4,8 milliards de dollars, planent toujours. L'opération peut-elle être remise en cause par le piratage massif ? Dans le rapport trimestriel, le groupe de Marissa Mayer reconnaît que l'opérateur pourrait « chercher à annuler » la transaction ou tout du moins à en renégocier les termes.

Le mois dernier, la direction de Verizon n'avait pas caché être en train d'évaluer les conséquences de cette cyberattaque et se réserver la possibilité de renégocier le montant de l'acquisition. Selon le New York Post, l'opérateur chercherait à obtenir un rabais de 1 milliard de dollars. « Nous avons des raisons raisonnables de penser que l'impact de la cyberattaque est important » a vait assuré, mi-octobre, Craig Silliman , responsable du département juridique de Verizon.
Lire la suite

Lire la suite

SFR : les clients se sentent DRAHI !!!

10 Novembre 2016 , Rédigé par Informatelecom Publié dans #SFR

SFR: les clients se sentent DRAHISérie limitée Starter : SFR condamné pour une offre « volontairement trompeuse »

Pendant l'été, SFR annonçait une offre sur le fixe à 19,99 euros en série limitée, intégrant SFR Sport. Problème, son tarif après 12 mois était annoncé à 34,99 euros par mois, contre 54,98 euros en réalité. Le FAI a donc été condamné, suite à une plainte d'Orange.

SFR vient d'être condamné par le tribunal de commerce de Paris, suite à une plainte d'Orange. La raison ? L'opérateur a diffusé une campagne publicitaire « basée sur des données inexactes, volontairement trompeuse ». L'opérateur a dû retirer sa campagne, « sous peine d'une astreinte de 10 000 euros par infraction constatée », rapportent nos confrères du Figaro.

Un tarif après 12 mois qui n'était pas affiché clairement

En cause, une série limitée lancée pendant l'été. Comme nous le rapportions à l'époque « la Box Starter passe à 19,99 euros par mois pendant un an, puis à 34,99 euros par mois. De plus, elle intègre aussi SFR Sport pendant un an ». Mais voilà, une fois la première année dépassée, il fallait payer 54,98 euros pour bénéficier des mêmes options (dont 19,99 euros pour SFR Sport).

Un point qui n'était pas assez clairement bien identifié selon le tribunal. Si cette promotion s'est terminée le 3 octobre dernier, un mois avant l'ordonnance du tribunal (datée du 9 novembre), cela n'avait pas empêché SFR de continuer de jouer d'ambiguïtés dans la présentation de ses offres.

SFR vient seulement d'ajouter une mention « Pendant 12 mois »

Comme nous le révélions le mois dernier, le FAI a procédé courant octobre à une énième mise à jour tout en continuant de jouer avec les options intégrées ou non pendant 12 mois. De plus, sa grille tarifaire multipliait les erreurs et les incohérences. Certes, les tarifs après 12 mois étaient clairement indiqués, mais l'on ne pouvait pas aisément distinguer les éléments inclus des options offertes pendant un an seulement.

Peu après notre article et nos questions aux équipes de SFR, cela a été corrigé, et nous avions constaté que la mention « Pendant 12 mois » était désormais présente. La fiche d'information standardisée (FIS), datée du 4 octobre, reste néanmoins toujours à corriger.

Quid du tarif de la location de la box ?

Mais encore maintenant, SFR continue par exemple de séparer le tarif de la location

Lire la suite

Lire la suite

Le départ du vendée globe 2016-2017

6 Novembre 2016 , Rédigé par Informatelecom

Lire la suite

Samsung : après les smartphones explosifs, des machines à laver dangereuses

5 Novembre 2016 , Rédigé par Informatelecom

machine à laver SamsungAux Etats-Unis, Samsung va enclencher une opération de rappel portant sur près de 3 millions de machines à laver en raison de risque "d'impact et de blessures".

Le cauchemar de Samsung continue. Après le désastre des Galaxy Note 7 explosifs , dont la production a dû être suspendue , le géant sud-coréen a annoncé ce vendredi le rappel de 2,8 millions de machines à laver.

La commission de protection des consommateurs américaine (CPSC) explique dans sa publication que « le haut de la machine à laver peut se détacher inopinément du châssis pendant l'utilisation, ce qui peut poser des risques de blessures ». L'agence a reçu plus de 700 rapports de ce type d'incidents et 9 rapports incluant des blessures dont une mâchoire cassée.

Au total, 34 modèles différents de machines à laver vendus entre mars 2011 et avril 2016 sont concernés. Mais le problème ne concerne pas les modèles vendus en dehors de l'Amérique du Nord, affirme la société.

En août déjà, un recours collectif avait été déposé contre Samsung par des consommateurs affirmant que leurs machines avaient soudainement explosé pendant l'utilisation . « J'ai entendu un énorme bruit qui m'a fait penser à une étagère qui tomberait », raconte par exemple Sarah Price interrogée en septembre par ABC . « Ca a explosé avec tellement de violence que ça a enfoncé le mur du garage », rapporte une autre femme , de Dallas, sur CNN.

La commission de protection des consommateurs américaine (CPSC) explique dans sa publication que « le haut de la machine à laver peut se détacher inopinément du châssis pendant l'utilisation, ce qui peut poser des risques de blessures ». L'agence a reçu plus de 700 rapports de ce type d'incidents et 9 rapports incluant des blessures dont une mâchoire cassée.

Au total, 34 modèles différents de machines à laver vendus entre mars 2011 et avril 2016 sont concernés. Mais le problème ne concerne pas les modèles vendus en dehors de l'Amérique du Nord, affirme la société.

En août déjà, un recours collectif avait été déposé contre Samsung par des consommateurs affirmant que leurs machines avaient soudainement explosé pendant l'utilisation . « J'ai entendu un énorme bruit qui m'a fait penser à une étagère qui tomberait », raconte par exemple Sarah Price interrogée en septembre par ABC . « Ca a explosé avec tellement de violence que ça a enfoncé le mur du garage », rapporte une autre femme , de Dallas, sur CNN.

 

Remboursement intégral de la machine

Les propriétaires des modèles concernés ont le choix entre une réparation à domicile avec une extension de garantie, une remise sur l'achat d'une nouvelle machine ou un remboursement intégral. « Nous intervenons rapidehttp://www.lesechos.fr/industrie-services/conso-distribution/0211462870754-samsung-apres-les-smartphones-explosifs-des-machines-a-laver-dangereuses-2040568.php?H36QUR5KrgfdFLQV.99ment en partenariat avec la CPSC pour nous assurer que les consommateurs connaissent les options qui s'offrent à eux », a déclaré John Herrington, vice-président principal et directeur général des appareils ménagers à Samsung Electronics America dans le Wall Street Journal . En attendant, les clients sont invités à utiliser leur machine à des rythmes d'essorage plus bas.

Lire la suite
Lire la suite

SFR le marketing ! ?

4 Novembre 2016 , Rédigé par Informatelecom

Lire la suite