Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Informatique et télecoms

Articles avec #adsl low cost tag

Bouygues Telecom poursuit son offensive dans l’Internet fixe

27 Juin 2014 , Rédigé par Informatelecom Publié dans #Bouygues Telecom, #SFR, #Orange, #internet, #ADSL low cost, #ADSL, #EFM, #VSL2, #Fibre

Bouygues Telecom poursuit son offensive dans l’Internet fixe

L’opérateur casse les prix dans la fibre, avec une offre à 25,99 euros. Il embarquera les services de Google dans sa nouvelle box.

Bouygues Telecom remet le couvert dans le fixe. Et il est bien décidé à marquer le marché de son empreinte : d’abord d’un point de vue tarifaire, puis au niveau de l’innovation et des services offerts. Son objectif : gagner des parts de marché sur un segment où il fait office de « challenger » (un peu moins de 10 % du marché) derrière le trio Orange, Free et SFR.

Après avoir lancé en février une offre « triple play » (téléphonie, télévision, internet) dans l’ADSL à 19,99 euros par mois, Bouygues Telecom propose la fibre à 25,99 euros, soit un prix bien inférieur à celui de ses concurrents (environ 38 euros). L’opérateur espère ainsi fixer « un nouveau référent tarifaire », de la même manière qu’il tente de le faire dans l’ADSL. « Il n’y a pas de raison économique à fournir de la fibre optique à 40 euros ou plus », estime Olivier Roussat, le pdg de Bouygues Telecom. Qui garantit qu’à ce prix, l’opérateur « gagne de l’argent ».

« Démocratiser la fibre »

L’offre sera disponible dès le 30 juin à Paris et dans sa banlieue, mais aussi à Lyon, Marseille, Nice, Toulouse et Bordeaux. Aujourd’hui, 1,1 million de foyers sont éligibles ; ils seront 1,4 million à la fin de l’année,et Bouygues s’est fixé un objectif de 3,3 millions. La technologie déployée est le FTTH (la fibre arrive jusqu’au foyer). Celle-ci permet d’atteindre un débit de 400 megabits par seconde. L’opérateur proposait déjà une offre fibre à ses clients en utilisant le réseau de Numericable, qui utilise la technologie FTTLA (le réseau fibre est complété par la technologie câble pour entrer dans le foyer). Environ 400.000 clients Bouygues Telecom passent par les infrastructures du câblo-opérateur. La filiale du groupe de BTP espère notamment faire migrer ces abonnés sur son propre réseau.

« C’est une nouvelle fibre que l’on propose. En possédant le réseau, on peut mieux maîtriser nos offres et les prix », explique Olivier Roussat. Pour le dirigeant, le critère du prix est devenu « décisif » dans l’univers du fixe, compte tenu du contexte conjoncturel. « En France, seuls 2,5 % des foyers ont adopté la fibre, alors que 13 % sont éligibles. Il est temps de démocratiser le FTTH. C’est une technologie d’aujourd’hui et pas de demain ».

Cités en exemple en Californie

Outre l'offensive tarifaire, Bouygues Telecom souhaite aussi se différencier au niveau des services. L’opérateur va commercialiser à partir d’octobre une nouvelle box (« Miami ») développée avec Google. Plus compacte et plus puissante que la Bbox Sensation, fonctionnant avec le système d'exploitation Android, elle offre un accès complet à l’univers du moteur de recherche : le site de vidéos YouTube, le navigateur Chrome, le magasin d’applications Play Store, etc. Un parfait mélange entre le monde de la télévision et celui de l’Internet, selon le groupe. Bouygues Telecom n’est toutefois pas le premier opérateur à travailler dans ce domaine avec le géant du web. SFR avait déjà sorti une box TV avec Google Play en novembre 2013 (pour 3 euros de plus). Les deux français étaient d’ailleurs cités en exemple mercredi lors de la conférence des développeurs de Google, en Californie.

Bouygues Telecom a aussi amélioré l’interface et la navigation, afin de faciliter l’accès aux services de vidéo à la demande, à la télévision de rattrapage et aux diverses applications. Le groupe espère bénéficier de la créativité des millions de développeurs qui travaillent sur l’écosystème Android. Cette nouvelle box sera à la fois disponible dans les offres fibre et ADSL.

Guerre des prix

Le prix et l’innovation sont donc les deux principales armes de Bouygues Telecom pour partir à la conquête du marché. Reste à savoir si cet arsenal sera suffisant pour déstabiliser ses rivaux. Son offensive dans l’ADSL porte ses fruits. Au premier trimestre, il a séduit 100.000 nouveaux clients grâce à son offre à 19,99 euros. Les ventes seraient encore « très bonnes » sur le trimestre en cours. De là à entamer la guerre des prix ? « Bouygues prend surtout des clients à Free avec ces nouvelles offres, observe un expert du secteur. Pour l’instant, la concurrence ne s’est pas alignée sur ces nouveaux tarifs. Il n’y a pas de raison qu’elle le fasse aussi dans la fibre, où les volumes restent encore limités ».

Pour autant, les opérateurs concurrents ne devraient pas rester les bras croisés. Sans forcément toucher au prix, ils proposeront certainement dans les mois à venir de nouveaux services à leurs offres. Le marché du fixe est prêt à s’animer

Lire la suite