Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Informatique et télecoms

Articles avec #fibre optique tag

Un nouveau lobby des télécoms est né

11 Avril 2017 , Rédigé par Informatelecom Publié dans #telecom, #SFR, #Orange, #Fibre optique

Une vingtaine de petits opérateurs locaux se sont réunis pour créer l’AOTA et peser davantage auprès du régulateur et des grands acteurs du secteur.

Dans les télécoms, l'heure est à l'unité et au rassemblement, du moins chez les petits opérateurs. Une nouvelle fédération professionnelle vient de voir le jour. L'AOTA, l'Association des Opérateurs Télécoms Alternatifs, regroupe 22 entreprises, employant près de 500 salariés, et réalisant un chiffre d'affaires cumulé proche de 100 millions d'euros. Parmi ces premiers membres, on retrouve des sociétés comme Adenis, Netalis, Muona ou encore Hexatel.

Il s'agit essentiellement de petits opérateurs spécialisés sur le marché entreprises, et implantés au niveau local. Des acteurs qui peinent à se faire entendre par les grands opérateurs, les équipementiers, les autorités ou encore le régulateur. « En restant seuls dans notre coin, on ne pèse pas lourd. Mais en parlant d'une seule voix, on sera davantage écouté, et le rapport de force pourra évoluer », commente David Marciano, le président d'AOTA et co-dirigeant de Adenis.

L'association est née du besoin pour ces petits opérateurs de faciliter l'accès aux réseaux fibre de Orange et SFR , qui dominent le marché entreprises. Et de pouvoir ainsi proposer des offres très haut débit plus compétitives à leurs clients.

Plus qu'un simple lobby

L'AOTA partage ce combat avec d'autres opérateurs alternatifs, plus importants, dont les intérêts sont défendus par un autre lobby : Alternative Telecom. Celui-ci a exprimé la semaine dernière ses inquiétudes sur le sujet . « La problématique est similaire et on dit à peu près la même chose sur la fibre », reconnaît David Marciano. Qui précise toutefois que « l'ADN de notre association est plus opérationnel ». Des premiers contacts ont été noués avec les grands opérateurs, avec un accueil jugé plutôt positif.

L'AOTA ne veut pas se définir comme un simple lobby, qui viendrait concurrencer les autres fédérations du secteur. S'ils se focalisent aujourd'hui sur le volet réglementaire, ses membres, qui se voient « comme des confrères et pas des concurrents », veulent aller plus loin.


En savoir plus
Lire la suite

Création de la société Fibre de France en Avril

29 Mars 2015 , Rédigé par Informatelecom Publié dans #Fibre optique, #Free, #SFR, #Numéricable, #Orange, #Bouygues Telecom, #Fibre, #Fibre de France

Les 4 plus grands du secteur de la téléphonie ont décidés de mettre en commun leurs forces.

Le 1 avril Orange, SFR numéricable, Bouygues télécom et Free vont créer une société commune Fibre de France pour objectif 100 % du territoire fibré en 2025

Démocratiser l’accès à Internet relève une des priorités politiques .. Et quand le sujet est abordé, la fibre optique pour tous apparaît comme une solution d'avenir qui va sortir la France de la crise économique.

Il y a deux ans, en plein débat sur la création de la Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet, le Conseil constitutionnel affirmait que l’accès à Internet est un droit fondamental. Mais tous les Français ont-ils accès à Internet? La réponse est non.

Il existe des «zones blanches» où les habitants n’ont pas la possibilité d’accéder à Internet aussi facilement qu’en ville. Pour eux, il existe deux solutions: d’une part, les initiatives locales financées par des opérateurs privés et les collectivités territoriales (aidées très modestement par l’État) ; d’autre part les FAI par satellite ou WIMAX comme alternatives de désenclavement numérique. Si le simple fait qu’elles existent est remarquable, leur réalité économique ne permet pas la péréquation nationale.

Les milieux politiques de tout bord ont décidés de donner un coup d’accélérateur au haut débit en France
D’abord l’échéance à laquelle la France doit être couverte par te très haut débit (fibre, câble ou autre) financièrement accessible. Selon les propositions, cette date s’échelonne de 2017 (front de gauche) à 2025 (Plan France Numérique). en passant par 2020 (UMP) ou 2022 (PS). D’autres préfèrent ne pas se prononcer. Et c’est certainement le plus raisonnable, car certaines estimations plus réalistes parlent de 2030.

Contrôler les tarifs. Quelques propositions de candidat se recoupent: création d’un organisme d’État chargé de financer et de piloter les projets dans les zones peu ou moyennement denses; réalisation d’un cahier des charges à destination des opérateurs pour les inciter à investir partout en France (même là où ce n’est pas rentable), quitte à sanctionner les récalcitrants; et soutien des collectivités territoriales aussi bien financier que législatif. Reste à trouver … l’argent. Les candidats s’accordent également sur le fait qu’il sera nécessaire de contrôler les tarifs, notamment dans les zones très peu rentables. Car tous sont attachés à la péréquation des prix.

En effet, le groupement Fibre de France a décider de mettre des forfait ADSL sur ligne dégroupée est moins cher que sur ligne non dégroupée. Des tarifs base à 10 € / mois pour un accès Internet seul pour les personnes ayant un revenu modeste (bénéficiaires du RSA). Les opérateurs seront libre de fixer le prix, il s'étaleront de 30 € à 150 € en fonction de débit et des prestations demandés par les abonnées.

Les zones industrielles seront privilégiées pour que les entreprises accélèrent leur passage au tout numérique. Le gouvernement a donné comme objectif fin 2017.

.

Création de la société Fibre de France en Avril
Lire la suite

Orange réplique à Bouygues Telecom en offrant la fibre chez Sosh

30 Juin 2014 , Rédigé par Informatelecom Publié dans #Fibre optique, #fibre, #sosh, #Bouygues Telecom, #Bouygues, #orange, #Sfr, #numéricable

La fibre ne coûtera que 5 euros de plus en entrée de gamme.

La réaction des concurrents ne s’est finalement pas fait attendre. Quatre jours après l’annonce par Bouygues Telecom du lancement d’une offre fibre à 25,99 euros, c’est au tour d’Orange de dégainer dans le très haut débit fixe via Sosh. La marque low-cost de l’opérateur historique a annoncé hier qu’elle allait proposer la fibre dans ses forfaits alliant le mobile et la box. Jusqu’à présent, les abonnés Sosh étaient cantonnés à un accès haut débit (ADSL ou VDSL). Avec la fibre, ceux-ci auront accès à un débit descendant jusqu’à 200 megabits par seconde (jusqu’à 50 megabits en débit montant). Orange propose de son côté des débits allant jusqu’à 500 megabits (en descendant) pour ses offres haut de gamme.

2,1 millions de clients à l’offre Sosh « mobile + box »

Sur les quatre forfaits « quadruple play » disponibles chez Sosh, la fibre sera vendue sans surcoût pour les deux plus chers, ceux à 44,99 euros et 49,99 euros par mois. Elle sera en revanche facturée cinq euros de plus pour les deux plus petits forfaits, ceux à 29,99 euros et à 34,99 euros. Le très haut débit fixe sera donc accessible chez Sosh à partir de 34,99 euros (auquel il faut toutefois ajouter cinq euros pour la télévision). L’installation à domicile par un technicien (les équipes techniques sont les mêmes) sera prise en charge par l’opérateur, qui indique par ailleurs que tous les clients Sosh qui choisissent la fibre seront équipés de la Livebox Play, la box de dernière génération d’Orange. Comme les autres forfaits Sosh, ceux-ci seront sans engagement, et accessibles seulement sur le web. A ce jour, la marque low-cost d’Orange a séduit 2,1 millions de clients avec son offre « mobile + box ». Théoriquement, la fibre pourra être proposée aux 3 millions de foyers raccordés

L’offensive de Sosh tombe à point nommé. La semaine dernière, Bouygues Telecom a tenté de secouer le marché en cassant les prix du très haut débit fixe . L’opérateur télécoms, qui fait figure d’outsider derrière le trio Orange, Free et SFR, souhaite fixer un nouveau « référent tarifaire » dans la fibre (à 25,99 euros) et gagner ainsi des parts de marché, en construisant son réseau . Chez Orange, on garantit que la nouvelle offre commerciale de Sosh n’est pas une réponse à Bouygues. « Hasard de calendrier », précise une porte-parole, qui ajoute que « les offres de Sosh sont en constante évolution. On écoute nos clients. Et cette nouvelle offre dans la fibre répond à une demande ». Selon un expert du secteur, « Orange était effectivement prêt à sortir cette offre chez Sosh. Ils attendaient juste de savoir qui dégainerait en premier dans la fibre ».

Les opérateurs vont-ils s’aligner les uns après les autres, comme ils l’ont fait dans le mobile ? SFR ne semble pas disposé à riposter avant de passer sous la coupe de Numericable. Free, de son côté, a besoin des marges du fixe pour déployer son réseau mobile. Mais rien ne l’empêche de frapper encore plus fort dans le mobile.

Lire la suite
Lire la suite