Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Informatique et télecoms

Articles avec #reseau sociaux tag

E-réputation : Comment anticiper une crise sur les réseaux sociaux en trois étapes !

13 Avril 2017 , Rédigé par Informatelecom Publié dans #Réseau sociaux, #e-réputation

LE CERCLE/CONSEIL - Un client mécontent, des échanges qui dérapent, un fait divers qui s’amplifie sur le web... les médias sociaux peuvent être à l’origine de nombreux problèmes de réputation pour les entreprises.

Vous souvenez de l'affaire de la viande de cheval retrouvée dans les lasagnes commercialisées par Findus ? Ce scandale, qui a éclaté en 2013, avait provoqué un tollé sur Internet. Le géant suédois du surgelé avait été contraint de confier à une agence d'e-réputation le soin de « nettoyer » la toile des mentions gênantes, comme le rappelle un article de « La Tribune ».

Cette affaire, comme bien d'autres, montre qu'une détection tardive des crises sur les réseaux sociaux peut devenir critique. Voici quelques conseils simples pour permettre aux entreprises de détecter les « signaux faibles » d'une crise avant que celle-ci ne se propage.

Conseil numéro 1 : éliminer le « bruit »

Avec un système de veille des médias sociaux mis en place à l’avance, les professionnels des « RP » et de la communication peuvent rapidement et facilement accéder aux données et informations pertinentes des médias sociaux, leur permettant de réagir immédiatement.

Lire aussi : devenir une marque influente sur Twitter en cinq étapes

Pour une veille efficace, une requête de recherche bien pensée doit être mise en place. L’enjeu ici est double : détecter toutes les mentions de sa marque, mais également mettre de côté le « bruit », c’est-à-dire tous les résultats hors-sujet qui peuvent « polluer » votre veille.

Un exemple très simple avec la chaîne hôtelière Hilton : dans le cas d’une veille autour de la marque, il faudra commencer par exclure de sa surveillance toutes les mentions qui ne concernent pas la chaîne ou marque directement (comme les soeurs Paris et Nicky Hilton par exemple).

Conseil numéro 2 : faire du sur-mesure

Selon les zones géographiques et les langues sur lesquelles l’entreprise souhaite effectuer sa veille, il est très important de définir et de filtrer ses requêtes de recherche par langue ou par pays.

Ceci est particulièrement utile si la veille et l’analyse des médias sociaux sont traitées par des équipes différentes, ou si un buzz attendu est spécifique à un marché en raison d’une manifestation ou d’une campagne de communication lancée dans un pays (lancement de produit, annonce d’une nouvelle égérie, partenariat local, les exemples sont nombreux).

Avec des résultats ciblés sur une langue ou zone géographique, les équipes peuvent se faire une idée beaucoup plus précise et nuancée afin de prendre des mesures adaptées pour réagir rapidement ou pour optimiser une campagne qui n’aurait pas les effets escomptés.

Conseil numéro 3 : mettre en place des alertes

Il est primordial d’être au courant de toutes les conversations au sujet de l’entreprise, de connaître les nouvelles thématiques et idées qui y sont associées, et d’être averti en cas d’augmentation brutale du volume des conversations. Grâce à un système d’alerte bien organisé sur une plateforme de veille par exemple, un avertissement est rapidement envoyé par mail en cas d’activité inhabituelle.......


En savoir plus 

Lire la suite

6 conseils pour changer de job grâce aux réseaux sociaux

6 Septembre 2016 , Rédigé par Informatelecom Publié dans #Réseau sociaux

6 conseils pour changer de job grâce aux réseaux sociaux

LE CERCLE/CONSEIL - Utiliser Twitter, LinkedIn ou encore Facebook peut donner un coup de fouet à votre carrière professionnelle. Voici quelques recommandations pour mieux dompter les réseaux sociaux... et trouver un nouvel emploi.

Les réseaux sociaux sont devenus en quelques années incontournables pour échanger, partager ou diffuser de l’information. Utilisés par toutes les tranches d’âges de la société et par toutes les catégories socio-professionnelles, ils sont devenus un outil du quotidien. Réseaux sociaux professionnels ou personnels, ils peuvent servir à booster une carrière professionnelle. Voici comment.

1. Faites de la veille

Assez traditionnellement, une des premières choses que vous pouvez commencer par faire dans votre recherche, c’est d’utiliser les réseaux sociaux pour faire de la veille sur les entreprises ou les secteurs d’activité qui vous intéressent. Vous abonner aux comptes de ces sociétés ou rentrer en contact avec certains de leurs salariés vous permettra d’être informé des mouvements ou bouleversements importants qui pourront vous être profitables : restructuration, fusion / acquisition, mouvement de personnel et bien évidemment les offres d’emplois.

Ces informations dont vous disposerez vous permettront d’avoir un coup d’avance sur vos concurrents pour en particulier pouvoir briller plus facilement lors d’un entretien par leurs maîtrises. En effet, vous démontrerez ainsi à votre employeur potentiel que vous le connaissez, que vous vous intéressez à lui et qu’à la différence des autres profils qu’il verra passer sur le même poste, vous n’êtes pas arrivés chez lui par hasard.

2. Rapprochez-vous des chasseurs de têtes

Vous pouvez entrer en contact avec des chasseurs de têtes du secteur qui vous intéressent, vous faire connaître auprès d’eux, leurs proposer de les rencontrer pour leurs présenter votre projet professionnel. Cette démarche les intéresse particulièrement, ils sont en permanence à la recherche de profils disponibles, en veille active, et en vous signifiant auprès d’eux, vous leur faites gagner du temps.

Alors bien sûr l’objectif n’est pas d’écumer les réseaux sociaux pour prendre en contact tous les recruteurs de la place, mais bien de sélectionner ceux qui sont les plus pertinents, cela implique un travail préparatoire de votre part pour évaluer les cabinets qui ont pignon sur rue et que vous êtes susceptible d’intéresser. Dans ce cas, la force des réseaux sociaux est justement de pouvoir vous faciliter l’accès à ces profils grâce aux moteurs de recherche et à la simplicité de mise en relation que vous permettent ces plateformes.

Lire la suite

Lire la suite
Lire la suite
Lire la suite