Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Informatique et télecoms

Apprendre de ses erreurs : la clé du succès de l'entrepreneur !

21 Juillet 2014

Apprendre de ses erreurs : la clé du succès de l'entrepreneur !
Apprendre de ses erreurs : la clé du succès de l'entrepreneur !

 

La vie d'entrepreneur est faite de réussites mais aussi d'erreurs et d'échecs sur lesquels il convient de capitaliser. Comme l'a dit Oscar Wilde, "l'expérience, c'est le nom que chacun donne à ses erreurs" : partant du principe qu'il est impossible de toujours tout réussir, apprendre de ses erreurs est donc indispensable à tout entrepreneur.

Comment analyser ses erreurs ?

Pour pouvoir analyser les erreurs commises et en tirer les bonnes conclusions, il faut tout d'abord avoir défini des repères ainsi que des critères d'analyse. Il faut donc se définir des objectifs, eux-mêmes composés de sous-objectifs. La définition des objectifs amène naturellement à la planification des actions qui doivent permettre leur réalisation. Une fois les premiers résultats analysés, les erreurs peuvent commencer à être mises en évidence. Quels objectifs ou sous-objectifs n'ont pas été atteints ? Quelles défaillances peuvent-être relevées ? Cette réflexion permet donc de comprendre quelles erreurs ont été commises, et pourquoi les objectifs n'ont pas été atteints. La suite de la démarche consiste à réévaluer les objectifs ou à redéfinir la méthode pour les atteindre.

4 Conseils pour apprendre de ses erreurs

1. Ne pas rester isolé ! L'isolement est la pire des situations pour un entrepreneur, surtout lorsqu'il commet une erreur. Le fait d'échanger avec d'autres entrepreneurs sur ses difficultés permet d'avoir un œil extérieur et donc un avis neutre. Cela permet de demander de l'aide et d'élargir les champs de réflexion.

2. Toujours se remettre en question ! L'autocritique est une discipline très difficile, car il s'agit de rester rigoureux et objectif afin de bien comprendre ses erreurs, mais c'est pourtant indispensable. Et les réussites doivent être analysées de la même manière que les erreurs, afin de comprendre et dupliquer ce qui a bien fonctionné ou au contraire ce qui a échoué. Attention toutefois à ne pas tomber dans l'autocritique stérile, celle qui consisterait à dire "je suis nul". Cette généralisation est à proscrire : avoir commis une erreur ne signifie pas pour autant que l'on est un mauvais professionnel !

3. Prendre du recul sur les situations d'échec ou de réussite. La prise de recul permet souvent de relativiser les réussites ou les erreurs, de les inclure dans un contexte professionnel plus global. Cette prise de recul permet de considérer les erreurs commises de manière objective, en analysant les conséquences réelles de ces erreurs.

4. Prendre les bonnes mesures pour éviter de reproduire les erreurs. Après avoir pris du recul, analysé l'erreur de manière objective et ses répercussions, vous allez pouvoir prendre les décisions qui vont vous permettre de ne plus commettre cette erreur.

Conclusion

Commettre des erreurs est naturel, il est impossible de ne pas faire d'erreurs. En revanche, il est possible, voire même indispensable, d'apprendre de ses erreurs pour progresser. Car si commettre une erreur ne signifie pas être un mauvais professionnel, apprendre et ne plus la commettre représente une progression professionnelle globale. Pour un freelance, la lutte contre l'isolement doit être un combat de tous les jours, et la remise en question et l'autocritique sont des qualités indispensables qu'il faut développer de toute urgence.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article